Étapes pour créer un logiciel de gestion logistique

Le marché des systèmes de gestion de transport offre des centaines de solutions prêtes à l’emploi que vous pouvez acheter, déployer et utiliser instantanément. Pourtant, ils ne sont pas universels et la plupart des entreprises ont besoin d’une personnalisation pour adapter un système en fonction de leurs besoins et opérations uniques. Voici une stratégie sur la façon de développer un logiciel logistique personnalisé.

Choisissez un fournisseur

La première étape d’importance stratégique consiste à choisir un fournisseur fiable. Lorsque vous comparez différentes offres, faites attention aux services suivants qu’un fournisseur doit fournir :

La conception d’architecture ouverte, il serait donc plus facile d’implémenter de nouvelles fonctionnalités et d’adopter de nouvelles technologies.

L’intégration avec plusieurs services qui vous permet d’utiliser tout le potentiel d’une plate-forme.

Le potentiel évolutif pour répondre à la demande croissante à mesure que votre entreprise se développe.

Les niveaux de sécurité pour protéger les données critiques contre les violations.

Ces critères sont universels mais pas les seuls à prendre en compte. Les autres critères de choix doivent être basés sur les besoins uniques de l’entreprise.

Choisissez entre le déploiement cloud et sur site

Les systèmes d’automatisation logistique peuvent être divisés en deux catégories : sur site et dans l’espace numérique, qu’on appelle le « cloud ». L’installation de logiciels sur des services locaux nécessite des investissements financiers importants, mais de nombreuses grandes entreprises de fabrication et de distribution préfèrent encore ce type d’hébergement en raison des exigences de sécurité et de la nécessité de contrôler les serveurs au quotidien.

Les systèmes de gestion des transports basés sur le cloud n’ont pas besoin de matériel supplémentaire et, dans ce cas, le coût initial est bien inférieur. Un autre grand avantage est que tous les participants au processus de transport ont un accès rapide et facile au système depuis n’importe quel emplacement géographique.

Là encore, le choix dépendra des besoins de performance de votre organisation.

Décidez de la fonctionnalité

En fonction des fonctions que vous souhaitez automatiser, choisissez les modules et les outils qui seront inclus dans le système et faites un projet.

Les modules possibles sont :

Un système de gestion de la relation client

Des systèmes de gestion d’entrepôt

Un système de gestion de la chaîne d’approvisionnement

Un système de gestion d’actifs d’entreprise

Des systèmes d’exécution de fabrication

Ensuite, des concepteurs et développeurs professionnels travailleront sur la création d’interface de programmation d’application (API) et d’interfaces pour les clients et les administrateurs.

Créer une version mobile

L’automatisation des processus logistiques implique que les systèmes généreront beaucoup de données en temps réel. En conséquence, tous les participants doivent avoir un accès illimité au système à tout moment, depuis n’importe quel endroit et depuis n’importe quel appareil connecté pour obtenir les données, les analyser et prendre des décisions instantanées.

Une telle possibilité peut être fournie, parallèlement au cloud computing, par une application mobile. Envisagez de développer des applications natives pour les chauffeurs et les responsables logistiques afin de faciliter un transport fluide et un meilleur service client.