Devenir coursier est une aspiration comme tant d’autres. Et comme tout métier, il requiert certaines connaissances et aptitudes. Pour pouvoir s’engager sur cette voix donc, il est nécessaire, non seulement d’en connaître les rouages mais également, de remplir les conditions qui y sont liées. Quelques éléments de réponses, pour pouvoir exercer en tant que coursier :

Les diplômes

Pour devenir coursier, il est nécessaire d’avoir quelques qualifications octroyées par des études et des formations.

Le permis de conduire

Puisque dans le métier de coursier il est question d’acheminement de colis par le moyen d’une personne véhiculée, il est indispensable pour le prétendant à ce métier de disposer, soit d’un :

  • Permis A pour moto ;
  • Permis B pour 4 roues.

Les études

Aujourd’hui, il n’y a pas encore d’études dont le débouché est le métier de livreur. Toutefois, pour certaines sociétés, des diplômes constituent un plus. Il s’agit, entre autres, du :

  • Bac professionnel de transports ;
  • CAP distribution d’objets et service à la clientèle ;
  • CAP conducteur livreur de marchandises.

Les formations

Pour devenir coursier, une personne doit suivre 2 formations distinctes :

  • La première formation sur :
  • les technologies utilisées ;
  • la conduite ;
  • la sécurité ;
  • le déplacement ;
  • le secteur.
  • La deuxième formation à suivre, au plus tard, 6 mois après début d’activité portant sur :
  • les nouvelles technologies ;
  • la conduite mise en pratique ;
  • la convention collective nationale des transports routiers et des activités auxiliaires du transport.

Le statut

Pour avoir une réponse complète à la question « comment devenir coursier », il faut s’interroger inévitablement sur le statut. Pour un coursier, il est possible de travailler :

  • en tant qu’auto-entrepreneur et d’exercer en tant qu’indépendant créateur d’entreprise ;
  • travailler au sein d’une entreprise :
  • pour les courses d’une société ;
  • ou intégrer une société de courses.

Les qualités

Devenir coursier et réussir dans le domaine demande certaines prédispositions comme :

  • une bonne condition physique et de l’endurance ;
  • une grande disponibilité pour les éventuelles courses en week-ends et les jours fériés ;
  • une connaissance accrue de la zone à desservir ;
  • des compétences de conducteur rapide et responsable ;
  • une minutie et un professionnalisme au service du travail et du colis ;
  • une bonne présentation.