Le Conseil de la Communauté européenne a publié une directive qui a effectivement changé la façon dont on gère les déchets et, par conséquent, leur élimination, en introduisant le concept de collecte séparée. La directive en question est la directive remplacée et complétée jusqu’à présent par de nouvelles dispositions. Il a été publié à la suite de l’utilisation abusive des sites d’élimination des déchets qui a contribué à tuer la planète et ses habitants, année après année. Un sac à la fois, un déchet spécial à la fois, la terre a été progressivement empoisonnée, se transformant en véritable décharge à ciel ouvert. Même les plantes générées par cette même terre prenaient les caractéristiques d’un tueur silencieux. Cette maladie, prête à faire des victimes avec ses poisons toxiques, a commencé à générer des tumeurs chez tous ceux qui mangeaient les fruits nés de son sein. Malheureusement, les temps dont le Conseil de la CEE a eu besoin, ainsi que ceux qui ont servi à l’humanité pour prendre conscience de la gravité de la situation, ont encore aggravé la santé de la planète. Cela a obligé les citoyens à s’empresser d’apprendre et de mettre en pratique le plus rapidement possible toute législation destinée à protéger l’environnement. À la lumière de tout cela, il n’est que trop évident qu’il est important d’avoir une connaissance correcte et ciblée des techniques de recyclage, de compostage, d’élimination, de collecte et de tri des déchets urbains. Tous les citoyens sont appelés à apporter leur contribution personnelle dans la première phase de ce cycle qui est capable de donner une nouvelle vie aux déchets. En retravaillant les matériaux, il est possible d’obtenir de nouveaux matériaux pour leur permettre de renouveler leur utilité pour les consommateurs.

On énumère et décrit ci-dessous chaque matériau destiné à la collecte séparée, en précisant le symbole qui le distingue et en se concentrant sur le cycle de traitement à qui y seront soumis pour retrouver une nouvelle vie. En particulier, les matériaux qu’on va traiter sont : le verre, le papier, les matières organiques, le métal, le plastique, les matériaux indifférenciés, les OR déchets municipaux dangereux, les DEEE déchets d’équipements électriques et électroniques, les déchets encombrants, les piles, les huiles végétales, les médicaments et les vêtements usagés. Chacun de ces différents matériaux, après avoir été soumis à un cycle de traitement spécifique, peut se transformer en objets les plus divers, parfois même surprenants.

Collecte séparée du verre

Le verre est marqué du symbole qui représente un cercle avec les initiales VE. Récipients en verre, bouteilles, flacons, porcelaine, miroirs, boîtes ou bocaux avec des contenus dangereux comme l’essence, peintures, solvants et, en général, tout ce qui n’est pas en verre. Nettoyer et rincer les récipients en verre, enlever les bouchons en métal ou en plastique avant de les placer dans les récipients appropriés. Le verre est d’abord accumulé dans des poubelles ou des cloches. Il est ensuite collecté par l’entreprise d’élimination des déchets et transporté vers un centre de tri, où il est séparé de tous les autres métaux présents, puis broyé. Après avoir été brisé, le verre dit de rebut est envoyé à la verrerie qui le fera fondre et lui donnera une nouvelle forme. Un quintal de verre recyclé est utilisé pour fabriquer exactement un quintal de verre neuf, ce qui permet d’économiser une énorme quantité d’énergie.

Le papier

Le papier est marqué du symbole qui représente un cercle avec à l’intérieur les initiales CA. Livres, cahiers, journaux, papier d’imprimante, papier mâché, emballages en carton, magazines. Gobelets et assiettes en papier, papier plastifié, carton gras par exemple ceux des pizzas. Plier les boîtes en carton pour minimiser le volume. Le papier est déposé dans les bacs utilisés pour sa collecte séparée. Il est ensuite collecté et transporté vers les centres de tri où il sera subdivisé par type, pressé puis envoyé vers les papeteries où le papier subira un autre traitement : il sera réduit en pâte, mélangé à de l’eau chaude et à de la cellulose vierge pour créer des cahiers, des livres, des magazines et des journaux. Pour dix tonnes de papier recyclé, l’abattage de 150 arbres est évité.

L’organique

Déchets alimentaires, déchets végétaux, marc de café, filtres à thé et toute autre matière humide ; Tout déchet de nature non-organique, y compris les déchets liquides tels que l’huile ou la graisse, qui doivent être éliminés séparément. Pour ceux qui possèdent un jardin de taille appropriée, le compostage peut également être pratiqué en utilisant la terre. Pour ceux qui ne peuvent pas utiliser le compostage domestique, les déchets organiques doivent être stockés dans des sacs spéciaux fournis par la municipalité de résidence. Après la récolte, la matière organique est transférée vers les usines de compostage appropriées, où elle subira un processus de décomposition contrôlé et accéléré pour devenir du fumier. Les déchets organiques peuvent désormais être utilisés comme engrais pour les potagers et les jardins.

Le métal

Le métal est marqué de deux symboles représentant un cercle avec les lettres AL aluminium et ACC acier à l’intérieur.. Matériaux en acier ou en aluminium, boîtes de conserve, récipients en aluminium pour aliments. Tout matériau autre que l’acier ou l’aluminium, piles, batteries, huile, peinture. Rincez les récipients avant de les stocker, en faisant attention aux bords tranchants. Après la collecte, les déchets métalliques seront envoyés par l’entreprise de recyclage avec le plastique et le verre vers des installations de tri spéciales. Ici, grâce à des systèmes magnétiques et mécaniques, il sera séparé de tout ce qui n’est pas du matériel métallique. Ils seront ensuite envoyés vers d’autres plantes pour être fondus à haute température afin de les réintroduire dans le cycle de productivité et leur donner une nouvelle vie. Les déchets métalliques peuvent être transformés en appareils ménagers, en accessoires d’ameublement ou en outils de toutes sortes.

Le plastique

Le plastique est marqué des symboles représentant un cercle à l’intérieur duquel se trouvent les abréviations PET polyéthylène téréphtalate, PE polyéthylène, PVC chlorure de polyvinyle, PP polypropylène et PS polystyrène. Tout type de déchet qui n’est pas constitué de plastique, d’acier ou d’aluminium caoutchouc mousse, caoutchouc. Comprimer les conteneurs pour réduire leur volume, rincer si nécessaire pour éviter que les déchets organiques ne se mélangent aux déchets plastiques. Les déchets plastiques et métalliques sont collectés et transportés dans des installations de tri spéciales. Ils y seront soumis à un processus de séparation utilisant des mécanismes magnétiques pour être séparés des matériaux métalliques. Il sera ensuite trié selon les différentes qualités de plastique. Ensuite, ils seront soumis à un processus de broyage et de lavage pour être finalement transférés dans des usines spéciales où ils pourront avoir une nouvelle vie. À partir du plastique, il est possible de fabriquer de nombreux types de tissus différents, tels que le molleton ou le polyester, de créer des pulls, des tapis.

L’indifférencié

Tout type de matériau qui ne figure pas dans la liste ci-dessus et donc tout déchet qui ne peut être séparé : mégots de cigarettes, cartons de pizza, couches, jouets non-électroniques. Déchets pouvant être destinés à la collecte sélective, déchets de verre, papier, plastique, métal, déchets organiques, déchets encombrants, huile. Veillez également à ce qu’il n’y ait pas de déchets qui puissent indirectement nuire aux opérateurs écologiques. Les déchets indifférenciés ne peuvent pas être recyclés, ils représentent environ 21 % des déchets ménagers et ne peuvent pas recevoir une nouvelle vie. Une attention particulière doit être accordée à ces déchets. La désinformation conduit à l’écoulement inapproprié d’une grande quantité de matériaux dans des sacs indifférenciés. La plupart d’entre eux pourraient être destinés à subir des cycles de traitement spécifiques pour permettre leur transformation en nouveaux matériaux utiles.

RUP : déchets municipaux dangereux

Les RUP, déchets municipaux dangereux sont des matériaux contenant des substances inflammables, toxiques, corrosives ou explosives. Ils sont marqués de divers symboles orange et carrés. À l’intérieur de ces boîtes figurent à leur tour des symboles supplémentaires indiquant le degré et le type de danger auquel il faut faire attention : crâne des déchets toxiques ; flamme des déchets inflammable ; explosion déchets explosifs ; poisson mort dans le lac déchets nocifs pour l’environnement ; fiole versant des gouttes sur une main ou une autre matière déchets corrosifs ; croix de Saint-André déchets nocifs ou irritants. Solvants, teintures, peintures, huile de moteur, batteries et tout matériel portant les symboles susmentionnés. Ces déchets dangereux doivent toujours être déposés personnellement dans les stations écologiques.

DEEE :  déchets d’équipements électriques et électroniques

Les DEEE représentent une part importante des déchets qu’on parvient à accumuler individuellement. Il est important de les éliminer de la bonne manière pour éviter qu’ils ne nuisent à la santé. Beaucoup d’entre eux contiennent en effet des substances toxiques pour l’homme et l’environnement telles que le cadmium, le mercure, le chrome. Grands DEEE : réfrigérateurs, téléviseurs, PC, aspirateurs, micro-ondes, Petits DEEE : téléphones portables à piles, sèche-cheveux, calculatrices, mixeurs, grille-pain. Il est recommandé de déposer vos DEEE directement à l’éco-station la plus proche ou, si nécessaire, de demander leur collecte à domicile.

Déchets encombrants

Les déchets encombrants, s’ils sont abandonnés, peuvent provoquer une dégradation de l’environnement et doivent donc être transportés vers des stations écologiques. Il est également possible de demander le service de collecte à domicile. Grands déchets ménagers généraux : fauteuils, canapés, tables, chaises. Déchets issus de grands équipements électriques et électroniques : machine à laver, réfrigérateur. Taille et fauchage de jardin : bûches, résidus de jardinage.

Batteries, piles, huiles végétales, vêtements usagés

Les piles sont des déchets dangereux et non-récupérables car elles contiennent des matières toxiques telles que le cadmium ou le plomb. Les huiles végétales, en revanche, sont des déchets valorisables qui ne doivent pas être dispersés dans l’environnement, car ils pourraient compromettre les stations d’épuration des villes s’ils étaient déversés dans les égouts. Les piles, batteries et huiles végétales doivent obligatoirement être acheminées vers des stations écologiques, compte tenu de leur dangerosité. Les vêtements usagés, en revanche, peuvent être stockés dans des sacs et déposés dans des poubelles réparties dans toute la ville afin d’être réutilisés.

Stations écologiques, îles écologiques, centres situés sur le territoire

Les stations écologiques qui sont situées sur le territoire sont une aide supplémentaire pour le citoyen et pour la collecte correcte des déchets. Ils représentent une intégration avec le travail de différenciation qui doit nécessairement commencer à l’intérieur du foyer. Différents types de déchets municipaux encombrants provenant d’équipements électriques et électroniques, de déchets spéciaux ou de déchets dangereux peuvent être déposés dans des éco-stations. Le service est gratuit, à chaque station écologique, il y a un opérateur qui peut aider les citoyens dans les opérations de stockage dans les bacs. Ce service s’adresse principalement aux utilisateurs qui produisent des déchets dans leur propre maison. Pour ceux qui dirigent des entreprises, les types de déchets qui peuvent être déposés dans les éco-stations sont, au contraire, limités.

Pourquoi le recyclage est-il important ?

Se différencier représente un acte dû à la planète et, plus spécifiquement, au territoire de votre ville. La collecte séparée est prévue dans toutes les communes d’Italie. Elle varie selon le territoire et peut être organisée avec une collecte à domicile ou à la porte ou avec un transport manuel vers les bacs les plus proches de votre zone de résidence. Contribuer aux opérations de tri des déchets pour permettre leur élimination ou leur recyclage ultérieurs est un cadeau que vous faisiez vous-mêmes à vos enfants. Il est important de leur apprendre à respecter la nature et l’environnement et de donner à la postérité un avenir meilleur avec moins de pollution et moins d’émissions toxiques dans l’atmosphère. En bref, le recyclage, c’est la vie.